La technologie au service de la fertilisation azotée

L'utilisation d'un drone qui, une fois à 150 m de hauteur, va calculer la biomasse par télédétection

La bonne dose, au bon endroit et au bon moment. Un enjeu crucial et en pleine expansion. Pour cela, les outils sont nombreux. Drone, satellite, n-sensor sont autant de services qui permettent de raisonner la fertilisation azotée autrement, notamment sur céréales et colza.   Plusieurs pilotages possibles Ces services offrent une multitude de choix en […]

Lire la suite